8 astuces pour une faire une bonne newsletter

Comment faire de votre newsletter un relais efficace des messages de votre association ? Suivez ces astuces et boostez l’engagement de vos communautés.

Une newsletter est un formidable outil d’information et d’engagement. Comment faire de votre newsletter un relais efficace des messages de votre association ?

Petit rappel sur l’objectif d’une newsletter

La newsletter est un élément clé de la communication d’une association. 95% des clients de OHME utilisent une solution emailing, dans le but d’informer leurs communautés des actualités, des campagnes, de l’avancement des projets…

C’est aussi un canal assez largement utilisé permettant de toucher de nouvelles communautés sympathisantes. Justes intéressées par votre cause, votre association, elles marquent leur intérêt en s’inscrivant à la newsletter. De fait, partager du contenu, de l’information va être un vrai vecteur de visibilité, et même, pourquoi pas, d’engagement.

N’oubliez pas non plus que les personnes inscrites à votre newsletter ont différents niveaux d’engagement dans votre association, vous connaissent par différents biais : c’est à garder en tête pendant la conception de votre newsletter.

#1 Proposez un objet de newsletter malin

Un détail pour vous ? Et bien, ça n’en est pas un ! L’objet de votre newsletter va clairement déterminer la quantité de personnes accédant à votre information.

Beaucoup de personnes n’iront pas plus loin que lire votre objet d’email. Il s’agit donc de choisir un objet engageant, parlant et qui encourage à l’ouverture.

  • Pourquoi pas ajouter un emoji, c’est un moyen d’attirer l’attention sur un email parmi des dizaines d’autres dans une messagerie.
  • Soyez aussi vigilant à avoir un pré-header engageant ! Évitez les « Si cet email ne s’affiche pas correctement… » etc
  • Évitez les mots commerciaux de type Gratuit ! Soldes ! Urgent ! ou toutes les formulations un peu agressives.

Vous pouvez jouer sur l’émotionnel en parlant de votre cause, sur « l’extraordinaire » en parlant d’une réussite de votre association, sur le caractère urgent lorsqu’il y a une date butoir ou un événement spécial, etc…

Ensuite, si vous avez une large base de contacts, vous pouvez faire un A/B test.
Cela consiste à tester 2 objets d’emails A et B sur une partie des destinataires et de comparer les taux d’ouverture de chacun d’entre eux. La meilleure version est ensuite envoyée au reste des destinataires. Cela permet d’optimiser son taux d’ouverture pour mieux faire passer l’information !

contactez-nous

#2 Privilégiez un contenu intéressant et de qualité

Mine de rien, il vous faut du contenu de qualité ! C’est ce qui va vous permettre d’avoir des choses à raconter et c’est ce qui donnera envie à vos inscrits de lire votre newsletter.

Cela prend du temps de créer du bon contenu, certes, mais c’est pour la bonne cause ! Regardez autour de vous, votre association regorge de contenus (vidéos, articles, photos) qui intéresseront vos sympathisants. Choisissez des titres simples, clairs.
Alors, oui, c’est chronophage mais cela crée de la valeur et de l’engagement : le négliger serait dommage !

#3 Utilisez une solution emailing pour gagner du temps

Adopter une solution emailing va réellement vous faire gagner un temps significatif. Le principe d’une telle solution est d’automatiser vos communications de masse à l’aide de différentes fonctionnalités : mises à jour des contacts, de listes de diffusion, de templates emailing…

Vous pouvez créer un template à l’image de votre association, réutilisable à chaque envoi de newsletter. Pas besoin d’être développeur, c’est très facile d’utilisation. Le créer vous aidera également à structurer votre newsletter (quelles informations je mets en premier, quelle place je laisse à tel ou tel sujet, quels sont mes call-to-action, etc). C’est un vrai gain de temps et vos newsletters seront à la fois lisibles et jolies !

N’hésitez pas à regarder ce que vous proposent vos solutions emailings, comme par exemple Sendinblue, Mailjet ou Mailchimp.
Canva propose aussi des templates préparés.

#4 Adaptez la fréquence d’envoi

Oui, la régularité de votre newsletter est importante. On recommande en général une newsletter bi-mensuelle, car cela permet d’augmenter les chances que vos lecteurs voient passer votre newsletter. Tout le monde a des messageries bien remplies, pas toujours facile de se faire remarquer dans le flot. La régularité vous permettra d’augmenter vos chances !

En revanche, même s’il est recommandé d’envoyer régulièrement, n’hésitez pas à repenser la fréquence d’envoi de votre newsletter si vous n’avez pas de contenu ni d’information à partager. Ou si vous n’avez pas de temps à y consacrer.

Un contenu creux et dénué d’information pourrait mener à des désinscriptions, et fait perdre de la valeur à vos projets… Autant de chances perdues de sensibiliser à votre cause et de faire connaître vos actions.

Donc testez, et trouvez le bon équilibre tout en restant régulier !

#5 Adoptez un ton qui vous ressemble

La newsletter c’est un moment en face à face, entre votre association et vos sympathisants/adhérents, etc. C’est aussi le moment de montrer qui vous êtes, en cohérence avec vos valeurs.

La cohérence dans votre communication est importante, et particulièrement dans votre newsletter : elle est souvent le principal canal de communication, et donc le reflet de votre communication. Vous allez y partager l’essence même de votre structure, qu’elle que soit sa mission.

#6 Illustrez, aérez

Saviez-vous que la vitesse de lecture en ligne est bien plus lente que la vitesse de lecture normale ? Et comme, en parallèlle, le temps d’attention est lui aussi de plus en plus court : il faut savoir donner envie au lecteur !

Évitez les gros pavés de texte ! Si vous avez beaucoup de choses à dire, introduisez le sujet dans la newsletter, avec quelques phrases et donnez envie d’en savoir plus. Invitez le lecteur à cliquer pour lire l’ensemble de l’information.

Offrez-lui un parcours de lecture agréable, aéré, bien illustré, qui lui permette en un coup d’œil de comprendre où sont les informations les plus susceptibles de l’intéresser. Une photographie d’un événement va capter l’attention, valoriser l’événement en question et donner du relief à votre newsletter.

#7 Proposez au moins un call-to-action

Informer c’est bien, mais pourquoi ne pas aller plus loin ?

Vous encouragez sûrement souvent, tout au long de l’année, le passage à l’action de vos abonnés, que ce soit pour du bénévolat, de l’adhésion, du don, ou bien aussi, juste du partage d’information. N’oubliez pas alors, selon la thématique de la newsletter, d’adapter vos call-to-action.

  • C’est janvier, et vous êtes en pleine campagne d’adhésion ? Invitez vos abonnés à adhérer.
  • C’est la fin d’année, et c’est le moment idéal pour collecter : rappelez-leur à quoi servent les dons, et invitez-les à donner !
  • Vous avez une campagne de crowdfunding : invitez vos abonnés à donner ou/et à partager la campagne à leurs proches !

Pour en savoir plus sur les call-to-action, lisez notre article : Comment bien choisir son Call-To-Action ?

#8 Nettoyez votre base de données

Hé oui, pour avoir une bonne newsletter, il faut nettoyer sa base de données, notamment pour améliorer votre taux de déliverabilité. Les abonnés qui n’ouvrent pas vos emails, vous mettent en SPAM, ou mettent votre newsletter dans la corbeille direct : autant les retirer de votre liste d’abonnés.

Alors n’hésitez pas à nettoyer votre base d’abonnés de temps en temps…

Sur OHME, filtrez vos abonnés, et regardez qui n’a pas ouvert votre newsletter depuis plus d’un : emailez-les pour leur proposer de se désincrire par exemple.

RGPD

Et au fait, on oublie pas les petites obligations RGPD sur la newsletter (lien de désinscription ou de modification des données personnelles, par exemple !)

écran CRM OHME

Un petit récap’ ?

Une newsletter doit donc être intéressante grâce à un contenu de qualité et pertinent. Elle doit donner la possibilité à vos abonnés de s’engager.

Transmettez-y l’identité de votre association, tant dans le ton que dans les valeurs partagées.

Mettez toutes les chances de votre côté, en choisissant un bon objet, en proposant une structure claire et attractive, et en nettoyant régulièrement votre liste d’abonnés !

Vous avez des bonnes pratiques à partager aux associations ? Ajoutez-la en commentaire !

#Communication#Newsletter

Rédigé par Aline

OHME, le CRM des associations

C’est gratuit pendant 15 jours !

Je teste OHME
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments