5 bonnes pratiques pour une collecte de dons efficace

Le 16/11/2018 - 17:11

Par : Aline

En fin d’année, la collecte de dons est dans tous les esprits. Même si cette année, le prélèvement à la source a un peu affolé la sphère associative : cela ne change pas l’enjeu ! La fin d’année, avec l’arrivée de Noël, reste une période particulièrement fertile en dons. Mais face à la multitude d’associations sollicitant les potentiels donateurs, comment mettre toutes les chances de son côté pour convaincre les donateurs ?

Chez OneHeart, on a dix ans d’expérience derrière nous. Avec le temps, on a tiré des enseignements pour réussir sa collecte de dons, quelle que soit la taille de votre association.

 

Voici nos 5 conseils pour une collecte de dons la plus efficace possible :

 

1. Segmentez vos contacts : donateurs et potentiels donateurs

La principale erreur que font parfois les associations est de s’adresser à tous leurs donateurs de la même façon. Et pourtant !

Imaginons que je suis une donatrice régulière : j’ai donné 3 fois à votre association cette année. Avant les fêtes, vous m’envoyez un email pour me solliciter, le même email que vous envoyez aux donateurs qui n’ont pas donné depuis 2 ans… Honnêtement, je risque d’être un peu vexée ! Et vexer vos donateurs ne rentre définitivement pas dans votre stratégie de fidélisation.

La  première chose à faire est donc d’avoir une vision bien précise des catégories de contacts auxquelles vous allez vous adresser. Pour vous y aider, utilisez des outils de segmentation pour vous permettre de créer des listes de contacts pertinentes. (On vous en parle plus ici !)

Segmenter les contacts de sa collecte de dons

2. Définissez le message que vous souhaitez adresser à chacune de ces catégories de contacts

Maintenant que vous savez à qui vous allez vous adresser pendant cette collecte de dons, il s’agit de comprendre ce que vos cibles attendent comme message.

Imaginons, je suis toujours cette donatrice régulière : ce que j’ai envie de savoir ? J’ai envie qu’on me montre tout ce qui a pu être fait avec mes contributions de l’année, qu’on me remercie pour mes dons. Comprendre l’impact que j’ai eu par mes dons sera hyper satisfaisant, et je serai beaucoup plus encline à donner pour la fin d’année !
A l’inverse, si un donateur n’a pas donné depuis 2 ans, vous voulez le rassurer avec transparence sur l’impact qu’a votre association et quel objectif son don pourrait permettre d’atteindre. Et limitez autant que possible les freins à ses motivations, rappelez que la déduction fiscale a toujours lieu par exemple ! 😉

Pour chaque cible, définissez donc clairement quels leviers  de motivation vous devez activer pour convaincre.

 

3. Facilitez “l’expérience donateur”

Aujourd’hui, tout est très rapide : donner à une association doit être aussi simple que possible. Chaque difficulté dans le processus (qu’on peut appeler « l’expérience donateur »), est un risque supplémentaire de décourager le donateur. De plus en plus d’outils en ligne vous permettent de mettre en place très rapidement des systèmes de collecte de dons : campagnes de financement participatif, formulaires de dons sécurisés et pré-remplis, cagnottes en ligne… Les moyens ne manquent pas.
Pour les choisir, prenez en compte vos contraintes de temps, vos objectifs de collecte et les habitudes de vos donateurs.

Par exemple, si vos donateurs sont généralement plutôt seniors, en majorité âgés de plus de 65 ans, les réseaux sociaux ne vont pas être le canal le plus adapté pour les solliciter. Privilégiez dans ce cas l’emailing (avec quelques champs de personnalisation), renvoyant vers un formulaire de don assez classique, facile à lire et qui rassure l’internaute sur la sécurisation de son paiement.

Limitez les freins et les difficultés aux dons : une expérience fluide et motivante, c’est ce qu’il faut à vos donateurs !


4. Gardez toujours une vue d’ensemble de votre collecte de dons

Pour optimiser l’efficacité de votre collecte, il est très important de la piloter d’aussi près que possible. Pourquoi ? Tout simplement car cela vous permettra de savoir comment continuer à communiquer sur votre collecte. Ne pensez pas qu’une campagne roule toute seule une fois lancée : piloter votre collecte de dons au fur et à mesure est stratégique ! En effet, en fonction de l’avancement de vos différentes campagnes, de la réactivité de vos donateurs, vous allez pouvoir ajuster votre communication.

Chez OHME, on pense qu’avoir une vue globale avec vos chiffres de collecte agrégés est nécessaire. En connectant votre outil emailing et vos outils de collecte à notre plateforme, vous saurez en temps réel quelle campagne fonctionne ou non. Ceci n’est pas négligeable !
Par exemple, si vous voyez qu’il y a un très fort engagement sur l’application Faire un don de Facebook, tandis que votre campagne de financement participatif est à la traîne, cela signifie peut-être que le message et le ciblage de votre campagne sur Facebook fonctionnent bien ensemble. Il ne vous reste plus qu’à la booster pour multiplier son impact !

Tableaux de bord de sa collecte de dons

Vous avez compris l’intérêt d’un pilotage global ? Gardez toujours en tête qu’il faut mettre ses forces au bon endroit pour une collecte de dons efficace !


5. Appuyez-vous sur vos donateurs

Nous avons tous une communauté autour de nous sur laquelle nous exerçons une certaine influence : vos donateurs aussi !
Lorsque vous recevez un don pendant votre collecte, deux actions sont primordiales pour fidéliser ET booster votre collecte.

– La première, c’est de remercier vos donateurs ! Ils ont donné : pensez bien à les remercier de manière automatique. Faire un don active les zones cérébrales de la récompense alors n’hésitez pas à encourager le sentiment de satisfaction que faire un don procure. Faites des heureux !
Et lorsqu’on est heureux et fier, on a envie de le partager…

– D’où la deuxième action : demandez à vos donateurs d’impliquer leurs communautés personnelles ! Invitez-les à parler de vos actions, de vos besoins, et à encourager leurs proches à donner, eux aussi, à votre association !
Ce n’est pas grand chose, mais imaginez si 50% de vos donateurs partagent votre lien de collecte de dons sur leur page Facebook… ça ne coûte pas cher et ça peut en encourager plus d’un !

 

On récapitule :

  1. Segmentez vos contacts : donateurs et potentiels donateurs
  2. Définissez le message que vous souhaitez adresser à chacune de ces catégories de contacts
  3. Facilitez “l’expérience donateur”
  4. Gardez toujours une vue d’ensemble de votre collecte
  5. Appuyez-vous sur vos donateurs

 

Voilà, vous avez tout en tête pour que votre collecte de dons, cette année, soit encore plus efficace que celle de l’année dernière.

N’hésitez pas à tester notre plateforme OHME pour gagner du temps et des dons !

On espère que cet article vous aura aidés, et surtout on vous souhaite bonne chance ! 

#Collecte

1
Poster un Commentaire

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Mélanie
Invité
Mélanie

Super 🙂

img

CONTACTEZ-NOUS !

One Heart Communication
47 rue de Paradis - 75010 PARIS
01 85 09 06 44

× Votre message a bien été envoyé, vous recevrez une réponse dans les plus brefs délais.
Cette erreur est visible grâce à la classe "has-error" sur son parent
Cette erreur est visible grâce à la classe "has-error" sur son parent
Cette erreur est visible grâce à la classe "has-error" sur son parent
Cette erreur est visible grâce à la classe "has-error" sur son parent
Cette erreur est visible grâce à la classe "has-error" sur son parent
Cette erreur est visible grâce à la classe "has-error" sur son parent
Cette erreur est visible grâce à la classe "has-error" sur son parent