RGPD – Quesako ?

Depuis mai 2018, toutes les associations doivent se mettre à la page en matière de protection des données personnelles. Même si la CNIL n’ira pas taper en premier sur les doigts des associations, il vaut mieux prévenir que guérir 🙂

RGPD : Règlement Général sur la Protection des Données personnelles – Quesako ?

Le 7 juin 2018, les équipes OHME et Sendinblue ont organisé un petit déjeuner pour apprendre à cultiver et fidéliser sa communauté tout en respectant le RGPD !

En vigueur depuis le 25 mai 2018, vous devez vous assurer d’en respecter les quelques principes..

Commençons par une petit définition : une donnée personnelle correspond à « toute information se rapportant à une personne physique identifiée ou identifiable […] directement ou indirectement ».

Vos devoirs :

  • Demandez le consentement à tous vos contacts pour conserver leurs données par action positive
  • Si vous êtes piratés, informez la CNIL dans les 72h en cas de perte de données personnelles
  • Ne collectez que les données dont vous pouvez justifier que vous en avez besoin
  • Laissez la possibilité aux personnes de modifier, supprimer ou récupérer leurs données

Le point essentiel du RGPD : le consentement de vos contacts

Vous voyez la petite case pré-cochée en bas des formulaires que l’on vous donnait, avec la mention « Je m’abonne à la newsletter » par exemple. Avant, vous n’y faisiez jamais attention, non ? Puis vous vous retrouviez avec des montagnes de mails de promotions, de newsletters et autres sombres campagnes d’emailing.
Avec le RGPD, c’est fini !

Le consentement de vos adhérents doit être obtenu par action positive, c’est-à-dire que le signataire doit cocher la case par lui même.

Vous avez besoin de certaines données personnelles pour le fonctionnement de l’association ?
Intégrez les explications dans vos « conditions générales d’utilisation » que la personne doit cocher pour faire partie de l’association

Vous souhaitez envoyer à vos adhérents des annonces de bénévolat pour certains événements ou à vos donateurs ponctuels  des sollicitations dans le cadre d’une nouvelle campagne ?
→ Cela a trait au fonctionnement de l’association, vous pouvez donc le faire !

Vous voulez envoyer des newsletters toutes les semaines pour tenir au courant de votre actualité ?
 Attention, cette fois ce n’est pas le cœur d’activité de votre association donc il faut que la personne ait coché la case stipulant qu’elle accepte la newsletter.

Une partie de votre base de donnée est ancienne et vous n’aviez pas demandé leur accord à l’époque ?
→ Envoyez-leur un petit mot doux leur demandant de cocher la case pour rester en conformité 🙂 et laissez toujours un lien « se désabonner » en bas de vos mails !

En conformité ? Vous êtes fin prêts pour peaufiner votre stratégie de fidélisation par le digital !
On va pour vous deux-trois petits conseils pour des emailings au top, c’est par ici…

Si cet article n’a pas répondu à toutes vos inquiétudes, voici un complément en cadeau : la présentation diffusée lors de cet événement OHME x Sendinblue !

Toujours pas convaincu(e) ? Envoyez-nous un petit mail à ohme@oneheart.fr et nous répondrons à toutes vos questions ! 😉

#Légal#Données#RGPD

Rédigé par Lucie

OHME, le CRM des associations

C’est gratuit pendant 30 jours !

Je teste OHME

Poster un Commentaire

avatar