A la recherche d’idées pour collecter des fonds ?

Vous cherchez à développer vos collectes de fonds pour pérenniser l’activité de votre association, mais vous ne savez plus trop comment faire ? Voici quelques idées !

Pour toute association, le recherche de fonds représente un enjeu crucial quant à la pérennité de la structure et/ou de son ambition. Et ce, particulièrement dans le climat actuel de baisses de subventions.
Comment continuer à développer ses collectes de fonds afin de pérenniser l’activité de son association ?

Commençons par rappeler que les moyens de collecte de fonds sont divers et variés : certains fonctionnent plus que d’autres selon l’activité et l’historique de l’association. Mais il est intéressant de les reprendre un par un, afin d’envisager comment ils pourraient servir votre cause :

  • les dons ponctuels et réguliers
  • les adhésions en ligne
  • l’organisation d’événements
  • le mécénat, le sponsoring
  • le financement participatif 
  • les Google Ad Grants
  • la vente de biens et la prestation de services

Les dons ponctuels et réguliers, et la fidélisation de vos donateurs 

La collecte de dons auprès des particuliers est un axe majeur de développement et de financement des associations. 

La manière de collecter a beaucoup évolué ces dernières années, notamment grâce à la collecte de dons en ligne. C’est un investissement de temps au départ, notamment pour la création et l’intégration de formulaires de dons en ligne, mais qui s’avère vite rentabilisé. 

Si vous pratiquez déjà la collecte de dons, peut-être pouvez-vous aller plus loin en améliorant l’efficacité de vos collectes.
Par exemple, proposer le prélèvement automatique pour mensualiser le don est un bon levier de rétention du donateur. De fait, c’est une source de revenus plutôt stable pour une association, sur laquelle elle peut s’appuyer.

En 2018, le don moyen par prélèvement automatique était de 13,90€ et c’est le seul moyen de paiement qui n’a pas connu de baisse par rapport à 2017.

Globalement, c’est surtout en travaillant sur la fidélisation de vos donateurs que votre association va pouvoir améliorer ses collectes. Et c’est un des objectifs de OHME : vous aider à booster vos collectes. Une fidélisation efficace passe par :

  • la bonne connaissance de ses contacts
  • une bonne segmentation
  • l’automatisation de certaines tâches récurrentes.

L’objectif ? Adresser une communication pertinente à chaque contact ! Retrouvez nos 5 conseils pour une collecte de dons efficace, et retrouvez-y les clés d’une bonne fidélisation.

Les adhésions en ligne

Les adhésions sont un des premiers moyens de constituer un fonds de roulement pour une association. Il est donc toujours intéressant pour une association d’augmenter le nombre de ses adhérents. Être accessible et avoir de la visibilité constituent deux enjeux majeurs pour augmenter ses adhésions !

Il est aussi essentiel de connaître ses adhérents pour pouvoir leur proposer différents types d’adhésions. L’association L’établi par exemple, propose des adhésions Bénévole, des adhésions Utilisateur mais aussi l’adhésion Solidaire et l’adhésion Structures : chaque personne (morale ou physique) peut donc adhérer selon la relation qu’elle entretient avec l’association.

De fait, faciliter le processus d’adhésion en proposant notamment l‘adhésion en ligne est un très bon moyen de gagner en adhérents.
C’est du temps gagné pour votre association, mais c’est aussi l’opportunité de montrer votre dynamisme et de diversifier les offres d’adhésion. 

Avez-vous déjà mis en place l’adhésion en ligne dans votre association ?
Plusieurs acteurs du secteur associatif le proposent gratuitement, notamment notre partenaire HelloAsso.

L’organisation d’événements / la billetterie

L’organisation d’événements est un très bon moyen de récolter de l’argent pour votre association. De nombreux outils gratuits peuvent vous aider à en faciliter l’organisation :

  • Trello par exemple, peut vous aider à gérer le projet et à répartir les différentes tâches entre vos collaborateurs
  • HelloAsso vous permet de profiter d’une billetterie en ligne pour vendre les billets de vos événements (qu’ils soient gratuits ou non)
  • Weezevent est une application dédiée à la création et l’organisation d’événements 

Le type d’événements dépendra évidemment de votre association, de la cause qu’elle défend, des ressources disponibles, des compétences de l’équipe aussi. Mais, globalement, à vous de transposer ces typologies d’événements à votre association et vos publics. Voici quelques idées :

  • Concerts, spectacles ou bals
  • Séances de cinéma (films, docus), de théâtre
  • Conférences, projections-débats
  • Expositions
  • Kermesses, tombolas, loteries
  • Ateliers
  • Tournois sportifs
  • Portes-ouvertes
  • Soirée caritative

Si l’événement est ouvert, n’oubliez pas qu’une buvette est toujours un moyen simple mais efficace de collecter des fonds. 😉


Quelques exemples d’événements organisés :

Le mécénat, le sponsoring de fondations ou d’entreprises

Les particuliers sont souvent les premières personnes qu’on sollicite dans le cadre d’une campagne de dons. Pourtant les entreprises et les fondations peuvent aussi s’avérer être de généreux donateurs, fidélisables qui plus est, pour une rentrée de fonds plus durable et souvent conséquente.

En tant qu’organisme d’intérêt général, une association est éligible au mécénat, défini comme : « le soutien matériel apporté, sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une oeuvre ou à une personne pour l’exercice d’activités présentant un intérêt général. » 

Le mécénat peut prendre la forme d’événements culturels par exemple (une exposition, un concert), financés par une entreprise mécène, pour récolter des fonds.
Mais il peut aussi prendre la forme de mécénat de compétences, une forme de mécénat qui est de plus en plus plébiscitée et pas les entreprises et par leurs collaborateurs. Le principe est simple : prêter les compétences de ses collaborateurs volontaires pour les mettre au service d’une association. Cette forme de mécénat est en pleine mutation et se diversifie de plus en plus.
Il existe des acteurs historiques comme ProBono Lab, mais aussi de nouveaux acteurs tels que Vendredi, une plateforme en ligne facilitant la mise en relation entre associations et entreprises, et proposant différents dispositifs.

Le mecénat d’entreprise s’accentue d’année en année et tend à se professionnaliser, mais même les TPE/PME s’y mettent de plus en plus. Alors, peut-être y a-t-il autour de chez vous une entreprise alignée avec vos valeurs, prête à vous aider !

Le crowdfunding, les cagnottes en ligne

Les collectes de dons se diversifient de plus en plus. De nouveaux outils sont à disposition pour multiplier les sources de revenus, et les adapter à de nouveaux potentiels donateurs.

Avez-vous entendu parler du crowdfunding (financement participatif), ou des cagnottes en ligne ? Ces nouveaux moyens de collecte peuvent vous permettre de financer un projet spécifique, pendant un temps fort, avec une communication spécifique. Souvent, mais pas obligatoirement, ces campagnes proposent des compensations au don.

L’association Loisirs Numériques, par exemple, a organisé une campagne de financement participatif dans le but d’organiser une brocante solidaire de jeux vidéos « Jeux Donne ».

L’association Unis Terre a également financé le projet Vi grâce à sa campagne de crowdfunding, menée sur HelloAsso. L’objectif de collecte de fonds a été atteint à 123% ! 

Les ventes de biens & les prestations de services

Ce sont toutes les activités « commerciales, mais désintéressées » qui peuvent être vendues par votre association : biens ou services. 

  • Vente de calendriers, de gâteaux, de boissons (sous conditions)
  • Prestation de services : cours, séances individuelles ou collectives, transport, accompagnement
  • Collecte et revente de papiers / de déchets
  • Vente aux enchères, vente de vêtements ou de biens de seconde main, etc.
  • Parrainages
  • Goodies de votre association 

Ceux-ci sont quelques exemples, mais la liste n’est pas exhaustive évidemment. Certaines associations ont leur propre boutique en ligne. Il est aussi possible de les vendre lors d’événements ou dans une boutique.

L’association Frip’Vie revend des vêtements dans le cadre d’un chantier d’insertion. C’est aussi ce que font les recycleries comme celles du Nord-Atlantique ou la Boîte à récup à Nantes : des jeux, des meubles ! Le seconde-main a le vent en poupe !

Vous pouvez aussi revendre des biscuits ou des chocolats pour que les bénéfices aillent au profit de votre association.

Ce peut être aussi la collecte et la revente de papier à recycler. Certaines entreprises comme Veolia proposent de racheter les papiers usagés pour les recycler.

Les Google Ad Grants

Vous savez, ces résultats qui apparaissent lorsque vous faites une recherche sur Google ? Ce sont des publicités Google (Google Ads ou Adwords) : les premières viennent d’organisations qui ont payé pour que leurs annonces arrivent sur la première page. Ensuite ce sont des résultats dits « naturels », correspondant le mieux à la requête en question.

Google met à disposition des associations une bourse de $1000 à dépenser sur le moteur de recherche de Google. Si vous cherchez à collecter des fonds, les Ad Grants peuvent être une bonne façon de vous y aider. Vos annonces vont vous permettre d’avoir plus de visibilité sur les mots-clés qui vous concernent, et donc plus de trafic à convertir.
Vous n’avez pas les compétences ? Peut-être alors pouvez-vous faire appel à un expert, dans le cadre d’un mécénat de compétences !

Pour en savoir plus sur le fonctionnement des AdGrants, consultez notre article sur le référencement payant.

Oh, et aussi savez-vous que d’autres moteurs de recherche peuvent aider votre association ?

Le moteur de recherche Lilo permet aux associations de collecter des fonds via les recherches des internautes 

Plus récemment, Qwant Causes, issu d’un partenariat entre le moteur de recherche Qwant et HelloAsso, propose aussi aux internautes de dédier ses recherches sur internet à la cause d’une association.

OHME vous aide dans vos collectes

Adapter ses leviers de collecte de fonds

Votre association ne pourra déployer tous ces leviers de collecte. A chaque association de tester ceux qui lui semble les plus adaptés en fonction de ses moyens, de ses ressources, mais aussi des compétences disponibles ! 

Il est également crucial de réfléchir en amont aux types de (nouveaux) donateurs qu’on souhaite aller chercher, et de développer un canal de collecte en fonction de cet objectif.

Vous avez d’autres idées de collecte ? Partagez-les ici avec la communauté OHME !

#Collecte#Fonds

Rédigé par Aline

OHME, le CRM des associations

C’est gratuit pendant 30 jours !

Je teste OHME

Poster un Commentaire

avatar