Idée reçue #1 : les petites associations n’ont pas besoin d’un CRM

On vous voit venir avec votre idée reçue : « On est une petite asso, on n’a pas besoin d’un CRM. » On vous explique pourquoi c’est faux !

On vous voit venir avec votre idée reçue : « On est une petite asso, on n’a pas besoin d’un CRM. »

Ce n’est pas la taille qui compte…

Non, ce n’est ni la taille de l’association qui compte mais bien la taille de sa communauté et surtout ses enjeux !

On pense à tort qu’un CRM est un outil pour les grosses associations car le CRM est un concept tout droit venu des grosses multinationales. Pour autant, aujourd’hui un CRM peut-être un outil très simple centralisant des interactions de tous genres, quel que soit le type d’organisation.

Et pour cause, la majorité des associations clientes de OHME aujourd’hui ont un budget inférieur à 500 000€ et payent donc leur abonnement mensuel à 19,90€. 

Qui sont ces associations ?  Comment utilisent-elles OHME ? 

J’ai une petite communauté de 300 contacts mais ils sont cruciaux pour mon asso.

Certaines associations clientes ont une base de contacts de seulement 300 contacts. Elles utilisent OHME car elles souhaitent suivre leurs contacts de manière très précise. Ce sont par exemple des partenaires financiers, des adhérents entreprises, de grands donateurs. Et il est important pour l’association de pouvoir bien gérer ses interactions avec chaque partie prenante, entre ses différents collaborateurs.

Mon association est petite mais ne repose que sur la collecte de dons.

Et vous n’êtes pas les seuls dans ce cas : il y a de plus en plus de pression sur les collectes de dons du fait du contexte économique. Ainsi, même une petite association doit pouvoir compter sur ses donateurs : les acquérir déjà et les fidéliser ensuite. 

Prpopser différents moyens de donner, c’est bien ! Mais leur envoyer une communication personnalisée c’est mieux, c’est ce qui booste les montants et l’engagement des dons.

C’est là que le CRM va jouer un rôle primordial. Certes, c’est un investissement de presque 20€/ mois mais on estime qu’une petite association peut augmenter ses montants de collecte d’environ 10% ! Comment ? Grâce à une communication personnalisée à chaque donateur : sur la raison de donner, la thématique, le montant du don, le moyen de don, etc…
De plus, un donateur fidélisé c’est un vrai ambassadeur de votre association : il est précieux ! 

Prenons par exemple une petite association qui monte des projets de bénévolat au Burundi. Elle aura besoin, pour organiser ses projets de collecter un maximum de dons car c’est sa principale source de financement. Si elle investit 20€ par an dans un CRM et qu’elle booste son montant de collecte de 10%. Disons qu’habituellement, elle récoltait 30 000€ sur une année. Avec un CRM, elle investit 238,80€ à l’année, mais récolte 3000€ de plus. Ce n’est pas négligeable !

J’ai une très grande diversité de contacts. 

Vous êtes en contact avec des adhérents, des bénévoles, des bénéficiaires, des aidants, des fournisseurs, des partenaires financiers, des partenaires associatifs, des accompagnateurs du secteur associatif, des journalistes et des médias, des responsables politiques, des collectivités, des volontaires, des donateurs particuliers, des employés en mécénat de compétences, des services civiques, des freelances, des sympathisants, des consultants, des entreprises,… et il y en aurait d’autres !

Ça commence à faire beaucoup pour s’y retrouver et avoir ses informations sécurisées et à jour, non ? Quand il s’agit d’ouvrir le fichier excel regroupant tous ces contacts, parfois, on connaît ce problème, ça bloque… 😉 

Sur le CRM, vous pouvez avoir tous tous tous vos contacts, leur attribuer des étiquettes, les rassembler en groupes, les trier, les segmenter… et surtout les avoir toujours à jour, avec les différentes interactions de tous vos collaborateurs, au même endroit. Vous risquez de vite vous y habituer, faites-nous confiance !

La question du retour sur investissement

Bien sûr, une petite association est plus réfractaire à investir dans un outil car c’est une dépense qui paraît importante sur un budget réduit. Pour autant, si cette dépense est la source d’un gain de temps considérable pour les collaborateurs, alors il est important de se poser la question du retour sur investissement.

Combien vaut une heure du temps de vos collaborateurs, du temps de vos bénévoles ?

La question de leur épanouissement est aussi clé car un CRM permet de diminuer le temps passé sur des tâches rébarbatives et peu valorisantes qui peuvent démotiver rapidement.

La question du R.O.I social si elle vous intéresse est plus largement étudiée par Lucie dans un article du blog. 

Alors, on ne dit pas que toutes les petites associations ont absolument besoin d’un CRM. Néanmoins, c’est le cas pour toutes celles qui se reconnaissent dans les enjeux de fidélisation et de professionnalisation.

C’est la simplicité et le prix de OHME qui fait de lui le CRM le plus accessible pour les petites associations en transition numérique. Mais lisez plutôt ce que les petites associations disent de nous !

Nos clients en parlent mieux que nous !

Alors, si vous êtes une petite association, vous ne risquez rien à essayer notre CRM gratuitement : 30 jours d’essai sont offerts, sans avoir besoin de CB.

#CRM#Association#Idée reçue#Besoin

Rédigé par Aline

OHME, le CRM des associations

C’est gratuit pendant 30 jours !

Je teste OHME

Poster un Commentaire

avatar