Comment une mairie peut communiquer plus efficacement ?

2020 approchant à grands pas, comment, en tant que mairie, relever le défi d’engager ses publics ?

Mairies et collectivités se retrouvent, elles aussi, de plus en plus confrontées au besoin de capter l’attention des citoyens et de les emmener vers de nouvelles formes d’action et d’engagement.

Quels enjeux de communication pour les mairies ?

Le désengagement citoyen est un phénomène devant lequel plus d’un élu s’est retrouvé. On parle souvent du désengagement des jeunes mais en réalité, c’est une tendance qui concerne tous les âges et tous les sexes. Plusieurs raisons sociologiques et contextuelles à cela : défiance envers les élus, manque d’information, scandales politiques, lassitude, décalage des modes de communication…

En parallèle, la fracture digitale engendre de vrais décalages de communication entre les collectivités, les municipalités et leurs citoyens, qui explique en partie l’éloignement latent entre les mairies et ses citoyens, notamment jeunes.

Face à cette démobilisation et en vue des enjeux municipaux de 2020, les acteurs territoriaux comprennent que le numérique est aujourd’hui crucial pour communiquer avec les citoyens et pour les impliquer davantage dans la vie et les décisions des territoires.

La question que se posent beaucoup d’élus et d’acteurs territoriaux aujourd’hui est donc : comment communiquer avec le citoyen pour l’amener à s’engager dans la vie de sa commune ?

Pour préparer les élections de 2020, et pour redonner un nouveau souffle à l’échange avec les citoyens, les mairies cherchent à répondre à 3 besoins :

  • mieux informer les citoyens
  • partager, échanger avec eux
  • prendre des décisions, avec et pour les citoyens.
Quels sont les cibles de communication d'une mairie ?

Comment mieux communiquer en tant que mairie ?

Digitaliser ses outils de communication

Pour beaucoup de mairies, la fracture numérique est un vrai facteur de décalage communicationnel, notamment dans les milieux très ruraux. Les acteurs territoriaux ont eu plus de difficultés que le secteur privé à se mettre au numérique. Ils réalisent aujourd’hui l’opportunité que cela représente dans l’animation de la vie citoyenne, et la défense de leur mandat.

Le retard accumulé est souvent dû au manque de moyens. Et parfois au manque de compréhension des nouvelles technologies par une partie de décisionnaires territoriaux.

Il y a un vrai enjeu autour de la digitalisation des outils de communication des mairies pour pouvoir atteindre deux objectifs :

  • connaître son public
  • personnaliser sa communication.
Piloter sa communication depuis un seul outil

Connaître ses contacts

L’enjeu de connaissance de ses contacts, en l’occurrence les citoyens, est rendu de plus en plus possible grâce aux outils numériques. Les nombreuses prises de contact avec les citoyens peuvent être centralisées afin de suivre très concrètement l’engagement et la participation des citoyens à la vie communale. Que ce soit :

  • la participation à des événements,
  • l’attention portée à la communication,
  • l’engagement civique etc…

Il s’agit de suivre et de qualifier les échanges afin de mieux connaître et comprendre les citoyens.

Une base de contacts personnalisable

Une base de données personnalisable, c’est une des principales fonctionnalités clé de OHME : pourquoi ? Simplement car c’est ce qui permettra à une mairie de suivre et de comprendre ses publics. On peut imaginer qu’une mairie souhaite segmenter ses citoyens actifs/passifs, engagés sur des sujets spécifiques (éducation, écologie,…), mais aussi ses associations, ses commerçants…

Personnaliser la communication

Pour capter l’attention de ses publics et les engager, le message doit être, certes adressé via le bon canal au bon moment, mais il doit être surtout pertinent. C’est la pertinence de la communication qui va retenir l’attention du destinataire. Si le message lui parle, s’il s’y reconnaît, si le sujet l’intéresse ou s’il se sent concerné.

Une segmentation pertinente

L’effort de segmentation joue donc un grand rôle dans une bonne communication. C’est la connaissance précise de ses contacts qui va permettre à la segmentation d’être efficace :

Bien faite, une bonne segmentation engrange :
– une meilleure implication de ses interlocuteurs, puisqu’ils reçoivent des messages qui leur font écho
– la fidélisation de vos communautés, qui reste animées par des communications adaptées
– l’amélioration de l’image de la municipalité, dont les prises de contact sont plus qualifiées et dynamiques
– globalement, une meilleure connaissance de ses communautés.

En bonus : améliorer le travail d’équipe

Un outil collaboratif comme OHME va aussi permettre aux équipes municipales et territoriales de travailler plus efficacement.
Par exemple, sur OHME, chaque utilisateur bénéficie de son propre accès lui permettant de personnaliser ses filtres et la vue de ses données. Un gain de temps considérable et un partage d’information simplifié. 

outil personnalisable


Par ailleurs, une plateforme sécurisée, hébergée en France, est aussi gage de sécurité et de protection des données personnelles (conformément au RGPD).

Alors que les discussions à propos des élections municipales de 2020 débutent, c’est le moment pour votre mairie de prendre en main l’opportunité du numérique pour travailler et communiquer plus efficacement. 
Pour en savoir plus sur les réponses qu’apportent OHME à vos besoins, n’hésitez pas à consulter notre page Collectivités ou à contacter Benjamin !

#CRM#Associations#Mairies#Collectivités#Citoyens#Engagement

Rédigé par Aline

OHME, le CRM des associations

C’est gratuit pendant 30 jours !

Je teste OHME

Poster un Commentaire

avatar