Comment bien remercier ses donateurs

Nos conseils pour bien remercier ses donateurs. Dire merci, c’est important et c’est le premier pas vers la fidélisation de vos donateurs.

Un point primordial de toute stratégie de fidélisation est la valorisation du donateur. Et la première étape, c’est évidemment les remerciements !

Dire merci !

Vos parents vous l’ont répété petit.e, et bien ça vaut aussi dans le cadre de vos relations donateurs ! 😉

Remercier ses donateurs est primordial, c’est un vrai moyen de renforcer le bonheur du donateur à vous faire un don (car oui, donner fait du bien !). Mais c’est surtout un excellent moyen de fidéliser vos donateurs et d’entretenir le lien avec eux.

Pour bien réussir cette étape de la fidélisation, on vous donne quelques conseils !

Bien connaître ses donateurs

Plus vous connaîtrez vos donateurs, mieux vous réussirez à les valoriser avec tact. C’est la base de toute technique de fidélisation !
N’hésitez jamais, si vous le pouvez, à adresser des messages adaptés à vos donateurs.

Pour bien les connaître, cela requiert de demander certaines informations lors de vos prises de contact (formulaires d’adhésions, de dons, de recrutement de bénévoles). Ensuite, grâce à un CRM comme OHME, vous pourrez centraliser et croiser ces données, afin d‘avoir des segments précis et homogènes.

Plus vous les connaîtrez, plus votre message sera pertinent et touchera vos donateurs.

Personnaliser les messages

Vous pouvez par exemple, segmenter par thématique de projets, par montant du don, par fréquence de don… Cela vous permettra de remercier de manière adéquate, en fonction de leur régularité, de leur fidélité, et de la hauteur de leurs dons.

Un message de remerciement doit être encore plus personnalisé qu’un email classique pour éviter toute frustration.
N’hésitez donc pas à utiliser le prénom de vos donateurs et à adopter un ton plus proche, plus privilégié ! Après tout, c’est quelqu’un de particulier : il a donné à votre association ! 😉

Parler de la cause et de l’impact du don

C’est important de rappeler au donateur pourquoi il a fait ce don, et surtout, à quoi il sert concrètement.

Dans votre premier message de remerciement, rappelez-lui quelle cause il a soutenu en vous donnant un don.
Puis, plus tard, dans un deuxième message, communiquez sur l’impact de son don : quels projets vous avez pu lancer grâce à cela, combien de bénéficiaires vous avez pu aider, etc…

Les donateurs sont de plus en plus difficiles à acquérir : ne négligez pas la relation une fois qu’elle est créée. La transparence est souvent un vrai levier de confiance, activez-le !

Penser au reçu fiscal

N’oubliez pas non plus, lorsque vous envoyez le reçu fiscal, de glisser un petit mot qui remercie le donateur. C’est toujours valorisant pour le donateur, et cela ne vous coûte pas grand chose !

Impliquer vos donateurs

Le conseil qu’on vous donner est aussi d’aller plus loin, pour permettre à vos donateurs de s’impliquer avec vous.

Bien sûr, on ne parle pas d’engagement financier : remercier un donateur en lui demandant de donner plus, serait un peu mal venu !

En revanche, donnez-lui la chance de pouvoir s’impliquer dans votre association, même à petite échelle.
Il y a différents niveaux d’engagement :

  • s’inscrire à la newsletter,
  • partager une campagne de crowdfunding,
  • liker une page sur les réseaux sociaux pour rester informé,
  • signer une pétition, etc…

Vous auriez d’autres conseils à donner ? Ajoutez-les en commentaires ! 👇👇

#Donateurs#Fidélisation

Rédigé par Aline

OHME, le CRM des associations

C’est gratuit pendant 15 jours !

Je teste OHME
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments