Les chiffres clés des dons en 2018

Passons en revue les tendances de dons de 2018. Quels constats et quelles opportunités pour les associations ?

Passons en revue les tendances de dons de 2018, selon l’étude de France générosités. Quels constats et quelles opportunités pour les associations ?

2018 : un contexte fiscal particulier pour la collecte de dons

L’année 2018 reflète très bien le contexte et les changements auxquels les associations ont dû s’adapter.
Rappelons-le, 2018 a été une année charnière au niveau fiscal avec notamment :

  • la suppression de l’ISF, Impôt sur la Fortune, remplacé par l’IFI, Impôt sur la Fortune Immobilière
  • la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu.

Ces deux changements ont été à l’origine de nombreux doutes, et d’une vraie déstabilisation des donateurs. Elle s’est ressentie de manière très concrète à deux niveaux :

  • il y a eu une baisse des montants des dons au premier semestre (-6,5%), alors que régnait une réelle incompréhension sur la défiscalisation des dons vis-à-vis du prélèvement à la source. Ce flou, surtout marqué au premier semestre, a effrayé tant les associations que les donateurs, qui ne recevaient pas un message clair des instances fiscales sur le sujet.
  • la collecte de dons dans le cadre de l’IFI a généré 54% de moins que celle de l’ISF en 2017, ce qui correspond à une baisse de dons de 150 millions d’euros. Très clairement, le nouveau dispositif a découragé de nombreux donateurs motivés par la défiscalisation sur l’ISF.

La générosité des Français confirmée 

Globalement, l’année 2018 a été plutôt généreuse pour les associations et les fondations et ce, malgré le contexte fiscal déroutant. On l’annonçait comme une « année noire » , mais en réalité les donateurs ont été globalement constants :

  • Sur l’année totale, la baisse des dons est de -4,2% : c’est une baisse importante mais surtout marquée par celle du premier semestre. C’est plutôt une chose rassurante pour les entités collectrices. 
  • Comme toutes les années, la collecte de dons a atteint son pic sur la fin d’année, à l’approche des fêtes : 41% des montants de dons ont été réalisés d’octobre à décembre.
  • Les donateurs français sont restés fidèles puisque 94% des dons de 2018 viennent de donateurs fidèles.

On note donc que la baisse globale est imputable à la transition du prélèvement à l’impôt et à la baisse massive des dons issus de l’ISF.
L’argument de défiscalisation sur l’ISF n’est plus celui à mettre en valeur : plus que jamais, la cause et la transparence sont les meilleurs atouts de fidélisation des donateurs.

Les tendances et opportunités de la collecte de dons en 2018

Au delà des chiffres, quelles sont les tendances à retenir de cette année de collecte 2018 ?

Il faut retenir que plus que jamais, les motivations de vos donateurs sont cruciales à la pérennité de votre association. La motivation au don doit être connue et suivie. Certes, la défiscalisation des dons reste un bon moyen de faire passer à l’action vos donateurs. Cela ne doit jamais être leur seule raison de donner ! Parler de sa cause, de ses valeurs et les défendre en toute transparence : c’est le meilleur moyen de convaincre ses donateurs.

Face à ce contexte de collecte de dons plus difficile, il est encore plus important de fidéliser vos donateurs. Il s’agit de savoir ce qui les motive, et de leur parler en conséquence. Suivez nos 5 conseils pour une collecte de dons efficace et mettez en place une vraie stratégie de fidélisation.

Avec la hausse de la CSG, 18% des donateurs retraités ont diminué le montant de leur don en 2018. Raison de plus pour miser sur les jeunes donateurs (moins de 35 ans), qui représentent 24% des donateurs.  
Qui dit jeune, dit aussi digital : l’importance des réseaux sociaux, de la visibilité en ligne est clé. La multitude de canaux de collecte digitaux est à questionner : c’est une réelle opportunité pour les associations en 2019.

#Collecte#Statistiques#Donateurs#Dons#Générosité

Rédigé par Aline

OHME, le CRM des associations

C’est gratuit pendant 30 jours !

Je teste OHME

Poster un Commentaire

avatar